PhiRemoval-Logo.png

Détatouage PhiRemoval

detatouage_phi_removal_academie_phi.jpeg

 PhiRemoval est une méthode sûre et inoffensive pour éliminer un vieux maquillage permanent ou un tatouage. Contrairement aux méthodes chirurgicales, qui sont douloureuses et laissent plein de cicatrices, PhiRemoval est la manière la plus sûre et indolore pour éliminer la couleur que vous ne désirez plus sur votre peau.

Les raisons pour le détatouage ou pour l’élimination du maquillage permanent peuvent être nombreuses.

Certains le font pour des raisons relatives à la société, alors que d’autres veulent tout simplement suivre les nouvelles tendances. Le traitement PhiRemoval est effectué dans les cas suivants :

              ·  Pour enlever le maquillage permanent démodé

              ·  Pour enlever le maquillage permanent ou un tatouage de mauvaise qualité

              ·  En cas de migration du pigment

              ·  En cas d’insatisfaction par la forme actuelle des sourcils

              ·  Pour enlever les couleurs contenant du dioxyde de titane

TRAITEMENT

Les formules améliorées que l’on utilise pour le détatouage réagissent dès l’élimination de la couleur originale du tatouage qui commence à surgir à la surface de la peau.

La croûte formée dans la zone tatouée plusieurs jours après le traitement contient de l’encre. Au fur et à mesure que la peau cicatrise, des quantités importantes d’encre rejetée quitte la peau. La croûte pèle naturellement, enlevant ainsi le tatouage non désiré.

Après le traitement et aussi longtemps qu’elle existe dans la zone traitée, il faut veiller à ce que la croûte reste sèche.

Le détatouage ou l’élimination du maquillage permanent mal fait ne peuvent pas être faits en un seul traitement. Plus d’une procédure est nécessaire et les premiers résultats sont visibles immédiatement. L’épiderme est la seule partie traitée, il n’y aura aucune trace ni cicatrice, étant donné que les cellules de la couche basale de l’épiderme sont capables de se régénérer entièrement.

SOIN APRÈS LE TRAITEMENT

Après le traitement, les zones traitées peuvent être sensibles au toucher. Une croûte contenant de l'encre indésirable se forme au bout de quelques jours. Une croûte secondaire est alors formée, ce qui permet d'enlever plus d'encre des zones traitées.

Le pigment se retire progressivement de la peau avec la première, la deuxième et parfois la troisième croûte.

Pendant cette période, l'hygiène du client et les après-soins sont très importants.

Lorsqu'une croûte se détache, il se forme généralement une lésion superficielle. N'enlevez pas la croûte vous même!

Pour que la zone traitée guérisse avec succès, il faut attendre 4 à 6 semaines entre les procédures.

L'état du processus de cicatrisation au jour le jour est illustré dans la figure suivante:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les soins après-traitement sont très importants. Pendant les 48 premières heures, (72 Heures pour les peaux grasses) utilisez les lingettes Phi Wipes Asept pour l'élimination de la lymphe et la désinfection de la zone traitée. Renouveler la procédure 3 à 5 fois par jour. Utilisez le Skin Candy After Care 7 à 10 jours après le traitement pendant 14 jours après avoir essuyé la peau avec un antiseptique sans alcool.

.  – appliquez 2 à 3 fois par jour sur la zone traitée jusqu’à ce que la croûte se détache. Avant chaque application du Skin Candy After Care Balm, essuyez d’abord délicatement la peau avec un antiseptique sans alcool.

IMPORTANT : Gardez la croûte sèche pendant 12 jours. Evitez tous contact avec l'eau chaude sur la zone.

Sans titre.png

                                                                                                  -Contre-indications-

Les mineures, hémophilie, diabète sucré, hépatite, VIH et/ ou de toute autre maladie infectieuse, femme enceinte ou allaitante, médicament pour fluidifier le sang (anticoagulants, aspirine, anti-inflammatoires régulièrement pris), stéroïdes, crème antabuse ou à la cortisone, cancer, maladies auto-immunes, maladies de peau (eczéma, psoriasis, herpès, cloques, éruptions…), pacemaker, allergies, antibiotiques, traitement de radiothérapie ou chimiothérapie, problème de cicatrisation (type chéloïde).

A savoir: La vaccination Covid19 rapprochée avec une séance de détatouage entraîne une mauvaise cicatrisation, il est donc recommandé d’attendre 1 mois après votre seconde et dernière injection pour effectuer votre détatouage.

détaouage_phi_removal_phi_academie_sourcils (1).jpg